English Français

Concours pour l’aménagement du viaduc de la gare de Séoul (Corée du Sud)

2015
Maîtrise d'ouvrage : Client:
  • Ville de Séoul (Corée du Sud)
Localisation : Location:
  • Séoul (Corée du Sud)
Équipe : Team:
  • Estudio Herreros
  • Agence TER
  • Arup
Mission : Assignments:
Maîtrise d’oeuvreindependent contractor
ConcoursContest

Début 2015, la ville de Séoul a lancé un concours international pour l’aménagement du viaduc de la gare de Séoul. Le viaduc, ancienne infrastructure routière, va devenir un espace public majeur de la capitale coréenne.

Le schéma lumière pour ce projet propose un paysage nocturne cohérent à la fois dans une approche  symbolique et fonctionnelle.

A – Ligne urbaine du viaduc
Le viaduc est le symbole de la continuité urbaine. La nuit, la lumière souligne la surface extérieure du parapet tout le long de ce dernier, afin de le percevoir à l’échelle urbaine.

B – Eclairage sur le viaduc
Aucune lumière n’est disposée au dessus du niveau du regard sur le viaduc, afin de préserver les vues sur le paysage urbain. Les luminaires sont intégrés dans le parapet ou dans les marches pour éclairer le sol.

C – Eclairage des folies (=nouveaux équipements « greffés » sur le viaduc)
La nuit, les folies attrapent le regard : leur éclairage intérieur, fonctionnel pour les activités, crée pour les vues depuis l’extérieur un effet de moiré attrayant.

D – Eclairage sous le viaduc
Pas de lumière sur la structure inférieure et sur les piles du viaduc, pour le faire flotter au-dessus de la ville. Le dessous est utilisé pour cacher des luminaires dirigés vers l’espace urbain en dessous.

E – Au niveau du sol
Caché par la canopée des arbres entourant le viaduc, la lumière de l’espace urbain est suspendue sur des câbles, tendus entre des mâts discrets.

F – Evénements sur le viaduc
La nuit, les événements qui donnent le rythme de la vie urbaine sur le viaduc trouvent la liberté d’exprimer leur identité par des lumières festives.